La Patagonie est mythique, tout le monde a déjà entendu son nom mais qui est réellement capable de la  situer précisément sur une carte? Pas moi, en tous les cas pas avant que je ne me lance dans sa traversée. Vu que je vais passer plusieurs mois sur place et donc certainement rédiger plusieurs posts sur le sujet, je vous propose un petit rappel sur ces terres lointaines.

Personne, pas même les géographes ne s’accordent pour dire où débute ce territoire. On considère en générale qu’il commence en dessus de la latitude 42 degrés Sud, approximativement 1200 kilomètres au sud de Santiago et de Bueno Aires.

La Patagonie est la partie la plus australe (qui ne veut pas dire proche de l’Australie mais proche du Sud) du continent américain. Je vois à droite au fond de la salle un sourcil se froncer, une question?

“Moi je croyais que la partie la plus au Sud du continent américain c’était la Terre de Feu?”

Bonne remarque, mais en fait la Terre de Feu n’est pas rattachée au continent américain, c’est une ile qui est séparée du continent par un célèbre détroit : le Detroit de Magellan. La terre continentale la plus australe du monde est donc belle et bien la Patagonie.


Le territoire patagonien s’étend sur deux pays: le Chili  à l’Ouest et l’Argentine à l’Est. La frontière entre les deux pays est délimitée par une immense et haute chaine de montagnes et de volcans: la Cordillère des Andes.

crédit image, National Geographic Society

Et quand on parle de Patagonie à quels paysages pense-t-on?
« A de la steppe interminable »
« Mais non! à des glaciers et des sommets enneigés… »
Tout  cela est vrai puisque la Patagonie, c’est tout cela à la fois.

  • Coté Ouest (et par extension coté chilien), les paysages sont montagneux  composés d’interminables vallées parsemées de cascades, et au milieu desquelles coulent des rios (ruisseaux en espagnol). A intervalles réguliers, des lagos d’un bleu surréaliste viennent rompre avec le vert de la végétation et le blanc du sommet des montagnes. Enfin ce qui rend la Patagonie de l’Ouest encore plus fascinante, ce sont deux gigantesques champs de glace: les plus grands du monde après le Groenland et l’Antarctique. Le premier est le Hielo Norte, le plus au nord (comme son nom l’indique si vous parlez espagnol) et le second, le Hielo Sur (au Sud pour ceux qui suivent toujours). Enfin sur l’extrême Ouest et proche de la cote Pacifique se trouve aussi un complexe et impénétrable réseau de fjords au milieu desquels flottent des icebergs. Ils se détachent régulièrement des glaciers des champs de glace Nord et Sud et dérivent lentement jusqu’à l’océan Pacifique.
  • Coté Est (et par extension coté argentin), ce sont des immenses altiplanos couverts de végétations rases de type pampa qui s’étendent sur des milliers de kilomètres. Ces plateaux sont battus par les vents en permanence ce qui rend leur culture impossible. C’est ici que se sont développées les haciendas, ces immenses élevages extensifs qui gèrent jusqu’à plusieurs centaines de milliers de têtes de bétails et d’ovinés sur des milliers d’hectares de superficie. Quand on se rapproche de la cote Atlantique, les paysages deviennent légèrement moins arides et l’on trouve quelques villes qui se sont développées  avec pour activité la pêche et plus récemment la pétrochimie, le sous sol de la Patagonie  argentine s’étant révélé riche en gaz.

La Patagonie est donc variée mais surtout très vaste. Du nord au sud elle s’étend sur 4000 kilomètres. Avec 3 habitants au km2, sa densité est sensiblement la même que celle de la Sibérie (comparativement  à la densité française de 112 hab/km2). Traverser cette étendue reste difficile. Les  routes existent mais la plupart se résument à des chemins pierreux et poussiéreux, dont certaines sont si soufflés par les vents que conduire son véhicule dessus revient à effectuer un slalom au rythme des rafales.

Mon plan est de descendre la Patagonie depuis Chaiten jusqu’à la FTerre de eu en restant coté Ouest. Je devrais temporairement traverser la frontière pour passer en Argentine lorsque je serai à hauteur du Hielo Sur, la route coté chilien n’allant pas plus loin. Je rentrerai de nouveau au Chili pour me rendre à Punta Arenas d’où j’embarquerai sur un ferry pour traverser le détroit de Magellan pour fouler de mes pieds et des roues de la Chérie Moya la Terre de Feu, ce bout de terre au bout du monde.

Une fois rejoint Ushuaia, je remontrai plein Nord en traversant cette fois-ci la Patagonie par l’Est du coté argentin.

L’aventure s’annonce intense. D’immenses étendues à traverser, beaucoup de poussière, du vent et certainement de la pluie au programme. Certaines prédictions annoncent aussi que les stations services risquent de manquer.
Il va y avoir du sport… mais moi je reste tranquille 😉

Stay Tuned !


Similar Posts

10 Comments

  1. Merci Jamy (ou Fred) 😉
    C’est encore mieux qu’un episode de c’est pas sorcier – c’est vrai que l’on entend parler de la Patagonie sans vraiment la connaitre…
    Quand je pense que tu vas bientot atteindre le mytique Ushuaia…
    Bonne continuation!

  2. […] je vous l’avais annoncé dans mon précèdent article (disponible ici), j’ai choisi de commencer ma descente de la Patagonie par le coté […]

  3. […] je vous l’avais annoncé dans mon précèdent article (disponible ici), j’ai choisi de commencer ma descente de la Patagonie par le coté […]

  4. Extraordinaire.Je regarde un documentaire télévisé sur FR3
    à propos de la PATAGONIE.
    Je désire m’informer…
    GEROUVILLE le 26 décembre 2018.

  5. Extraordinaire.Je regarde un documentaire télévisé sur FR3
    à propos de la PATAGONIE.
    Je désire m’informer…
    GEROUVILLE le 26 décembre 2018.

  6. je suis sur un projet un peut fou, celui de descendre la patagonie (ou de la remontee!!) a cheval et solo donc je suis preneur de toutes informations pouvant m’aider a mettre mon aventure en route!! merci a vous

    1. C’est un beau projet. À faire plutôt par le côté chilien qui est moins monotone. Tu as des questions particulieree? Contactes moi en mp si besoin

  7. je pars 3 semaines fin novembre ( en solo)spécialement pour découvrir le fameux FITZ ROY après est ce que c’est mieux de passer coté Chili ou rester en Patagonie?

    1. Bonjour,
      La Patagonie s’étend des deux côtés, à la fois cote argentin mais aussi cote chilien avec la fameuse caratera australe. Les deux sont très différents le côté argentin étant connu pour son aspect désertique ras et désolé n’ayant que très peu d’eau alors que le cote chilien est beaucoup plus luxuriant. La route cote chilien s’arrête à villa o Higgins et vous n’aurez de toute façon pas le choix que de repasser en argentine après. Le cote chilien vaut à mon avis la peine d’être vu par contre il nécessite d’avoir ses propres roues ou de s’organiser les transports publics étant extrêmement limités. Une autre alternative pour le découvrir le bateau navimag qui traverse les fiords jusqu’à Chileo. Bon voyage.

  8. je pars 3 semaines fin novembre ( en solo)spécialement pour découvrir le fameux FITZ ROY après est ce que c’est mieux de passer coté Chili ou rester en Patagonie?

Leave a Reply

Your email address will not be published.