J’avais entendu parler de la “Full Moon Party”. Une fête que tout le monde m’avait rapportée comme étant anthologique. Elle se déroule tous les mois, à pour la pleine lune, comme son nom peut le laisser présager.
Le lieu des festivités est toujours le même: la plage de Haat Rin sur la petite ile de Koh Phangan. Pendant une nuit entière, cette magnifique baie en forme de demi lune se transforme en une immense piste de danse, sur laquelle se dandinent en moyenne de 10 000 à 15 000 personnes.

Sans être un extrême tuffer, j’aime faire la fête et je me suis dit que cela serait dommage de manquer cette occasion de bouger mon body sur des sons insensés. Le rendez-vous est donc pris pour le 18 mai 2011.
Aucune tenue correcte n’étant exigée, c’est en short et tee shirt que j’arrive sur les lieux. Il est à peine 21 heures et les abords de la plage sont déjà remplis de jeunes gens aux corps peinturlurés en fluo.
L’ambiance est excellente et définitivement tournée vers la fête. J’arrive sur place alors que la fête bat déjà son plein.

Des Thais ont monté des estancos de fortune où ils vendent l’alcool au seau. Les seaux, ce sont les même petits seaux en plastique que ceux que j’utilisais quand j’avais 5 ans pour faire des châteaux de sable sur la plage du Grau du Roi avec mon père. Un détail cependant, ils ne contiennent pas de sable, mais au choix, une bouteille de whisky ou une bouteille de vodka et 3 canettes de coca. En bonus, certains thaïs offrent même une petite fiole de M150, l’authentique Red Bull (qui vient a la base de Thaïlande pour ceux qui l’ignoraient) qui en plus de testostérone et de caféine, contient aussi des amphétamines : l’idéale pour passer une nuit à danser sur la plage, sans jamais avoir les paupières lourdes. Les seaux sont vendus entre 5 et 6 euros. Autant dire que l’alcool coule à flot.

Après m’être enfilé deux seaux pour me mettre dans l’ambiance, j’entre pleinement dans la philosophie de la soirée. Je ne me reconnais plus et devient un vrai techno boy. Mon déhanché est des plus extrêmes. Le hasard faisant bien les choses, je me retrouve a la full moon avec un ami de très longue date, Armen Melkonian, qui se trouve être à Koh Phangan en même temps que moi.

Les heures passent, les seaux s’entassent et l’amplitude de nos déhanchés augmente exponentiellement. Vers 5 heures du matin, le soleil vient s’inviter à la fête. Le ciel prend des teintes violettes qui laissent certains penser qu’ils ont peut être trop abusé de substances psychotropes. C’est vrai pour une poignée, mais pour les autres, c’est juste la continuité de la soirée. Les décibels ne baissent pas et la fête continue.

A 8 heures du mat, et après un café bien mérité, je reviens sur la plage. Les plus déterminés sont toujours là. Le soleil tape de plus en plus fort et je finis par rendre les armes vers 10 heures, juste avant de devoir être hospitalisé pour une insolation.

Le bilan de la soirée est tout positif. Je me suis éclaté et c’est certainement l’une des meilleurs soirées que j’ai faite (pourtant j’en ai quand même fait un certain nombre). L’ambiance était excellente et malgré ce que je craignais, cela ne s’est pas terminé en abominable orgie. Etonnement je n’ai vu personne malade (certains m’ont dit que je n’avais pas bien regardé, mais qu’importe) et tout le monde est reparti comme il est arrivé: dans la joie et la bonne humeur, même si beaucoup titubaient un peu en repartant.

Bien sur, c’était très loin des expéditions dans la jungle, des découvertes de tribus méconnues ou de rencontres de gens aux antipodes de ceux que je connais ; mais parfois cela fait aussi du bien de faire la fête bêtement et de tout simplement profiter du moment.

C’est ce que j’ai fait là bas et je n’ai pas regretter ma nuit. Well… si, un peu le lendemain après midi en me réveillant avec un super mal de tête, mais à ,part ca pas du tout.
Et Boum, un pêle-mêle photos…

IMG_0003
Similar Posts

1 Comment

  1. […] de mes émotions de la Full Moon (voir article précédent pour plus de détails), c’est sur la petite ile de Koh Tao, littéralement ile de la tortue du […]

Leave a Reply

Your email address will not be published.