Sur la route qui me mène de Kashan à Ispahan, je choisis de faire un détour par un petit village au doux nom d’ Abyaneh. Plusieurs Iraniens m’ont recommandé de m’y arrêter.
Le village, perché à 2235m,se situe au milieu des montagnes. Le nombre d’ habitants est indéterminé, mais je ne miserai pas sur plus de la centaine; ce sont surtout de vieilles mamies ,toutes habillées du traditionnel châle fleuri.

Les maisons sont toutes identiques, en terre ocre, et le temps semble s’ être figé il y a quelques centaines d’ années. Même la langue que les gens parlent ici, le perse moyen, est une ancienne version du farsi, disparu depuis plusieurs siècles.
Inutile de dire qu’arriver ” à dos de Lizzie ” dans le village me rappelle le film ” Retour vers le futur “, mais cette halte avant de rejoindre la grande Ispahan est agréable .

Redescendant du village, je fais une seconde halte, forcee cette fois-ci; une serviette de toilette, mal arrimée sur Lizzie, s’ est coincée dans la chaîne et a bloqué ma roue. Par chance je ne tombe pas mais je suis obligé de démonter ma roue arrière : l’ exercice me prend deux heures. mais coup de bol, des militaires, en faction dans le secteur, viennent me prêter main forte et me permettent de repartir avant la nuit.
Le reste de la route vers Ispahan est sans histoire ( ouf !! ) et je parcours les 200 km au milieu de belles montagnes et de paysages de plus en plus désertiques .

IMG 1515
Similar Posts

2 Comments

  1. […] This post was mentioned on Twitter by Les Passengers, Les Passengers. Les Passengers said: New post available – Abyaneh , et le temps s’ est arrêté…. http://goo.gl/fb/2Yp9W […]

  2. Des endroits au charme impensable, des emotions qui passent par des regards, ce sont des endroits intenses; la communication passe par les gestes et la generosite.

Leave a Reply

Your email address will not be published.