Pour raccourcir l’ étape Téhérhan – Ispahan, je choisis de m’ arrêter à Kashan. Kashan n’est pas très connue du grand public, et c’est bien dommage parce que c’ est une ville magnifique. Ce n’est pas très grand sur l’ échelle des villes iraniennes, avec “seulement”  320 000 habitants.

Mais Kashan y compris dans l’histoire a eu ses charmes reconnus par les plus grands. C’est ainsi que le Shah Abbas I, à qui l’ont doit la construction de la non moins majestueuse Ispahan, a demandé à être enterré à Kashan et non dans la ville qu’il a fait construire comme sa nouvelle capitale.

Pour développer son potentiel touristique plusieurs maisons historiques ont été restaurées .Ces grandes bâtisses vieilles de 150 à 200 ans appartenaient pour la plupart à de riches marchands.Elles sont exactement l’ image que j’ avais de l’ architecture perse: des appartements organisés autour de plusieurs cours , chacune d’ un usage différent , de grands bassins, de nombreuses mosaïques , le tout agrémenté de jolis jardins .

Passant par Kashan j’ en profite pour aller faire quelques photos dans le bazar; de taille plus humaine que celui de Téhéran, son ambiance traditionnelle me convient parfaitement.

Shooter l’intérieur du bazar est simple, trop simple même, et en discutant avec deux bazaris, vendeurs de bijoux, ils me montrent une porte dérobée permettant d’ accéder au toit du marché. La chance est trop belle pour ne pas être saisie. Je m’ engouffre dans les escaliers pour atteindre les hauteurs du bazar, qui en plus de dominer la ville, offre une vue imprenable sur le bazar lui même, par de petites bouches d’ aération.

Mais tout est trop beau et trop simple : en me prenant  pour Aladin je glisse sur une des coupoles en terre du toit et chute lamentablement sur…l’ angle de mon appareil photo! La bonne nouvelle, c’est que l’appareil  est intact ( de la bonne came Canon!!!!). La mauvaise c’est qu’Aladin redevenu Anto en tombant s’est cassé 2 cotes. Pas de quoi arrêter une belle aventure, mais obligé de constater que ca fait mal quand on rigole 😉

Ah non il y a aussi une deuxième bonne nouvelle : malgré cette expérience douloureuse, j’ai quand même réussi à prendre quelques jolis clichés depuis le toit. Je vous laisse les admirer.

 

IMG 1269
Similar Posts

2 Comments

  1. […] This post was mentioned on Twitter by Les Passengers. Les Passengers said: One new article has just been posted on the website http://www.lespassengers.com/?p=1570 […]

  2. Je vole comme un aigle royal,
    Je vole au dessus des toits 😉
    Je vole, mais la chute est fatale.
    Parole, mais si je dégringole,
    Je passe à la casserole.
    Alors je décolle et vole !

Leave a Reply

Your email address will not be published.