J’ouvre une petite parenthèse dans la chronologie de mes articles pour vous présenter Jérémy. Certains d’entre vous en ont déjà entendu parler, pour les autres, il s’agit ‘un motard français qui m’avait contacté il y a environ un an. Il avait obtenu mes coordonnées par BMW France, qu’il avait contacté pour leurs présenter son projet : un tour du monde à moto.

BMW lui avait alors donné mon contact. Ce n’était pas le premier à me contacter avec un projet similaire, mais Jérémy m’avait paru motivé, sérieux et surtout plus déterminé que la demi dizaine d’autres zozos qui m’avaient écrit. J’avais eu un bon feeling puisque en aout 2012, après 12 mois de préparatifs et alors que nous étions restés en contact régulier, je le voyais s’élancer sur les routes du monde.

Il a fait le choix inverse du mien, en partant plein Ouest et en commençant son périple par les Etats-Unis. Le hasard faisant souvent bien les choses, nos routes se sont croisées juste après que je franchisse la frontière mexicaine. Notre première rencontre en chair et en os ayant lieu à San Diego autour d’un verre. Une première rencontre qui n’en était pas vraiment une puisque les nombreux mails échangés au cours des douze derniers mois donnaient une étrange impression de se connaitre déjà fort bien.

Pour ma réadaptation à la « civilisation » (n’hésitez pas à rajouter une autre paire de guillemets t’en j’utilise cette expression avec ironie), je ne me suis donc pas retrouvé seul puisque Jérémie, aka Jey, m’a fait le plaisir de prolonger de quelques jours son séjour aux USA, restant sur place le temps que son visa américain n’expire, m’accompagnant jusqu’à Los Angeles.

Nous avions tout prévu pour prendre de belles photos tous les quatre; lorsque je dis tous les quatre, je pense bien sûr à Jérémy, Moi et nos inséparables Smily et Lizzy , respectivement nos deux motos. Malheureusement, ma bien aimée à deux roues a débarqué avec 4 jours de retard, pour cause d’ouragan Sandi qui a retardé les freight aérien, bouleversant nos plans photos.

Qu’importe, à défaut de photos de famille, nous nous sommes résignés à prendre  des photos stupides, et croyez-moi que ce ne sont pas les occasions qui manquent à LA. Pour nous faciliter encore un peu plus la tache, l’hostel dans lequel nous séjournions se trouvait à 100 mètres du célèbre Hollywood Boulevard et de son tout aussi célèbre Walk of Fame et de ses étoiles en béton.

Après 5 jours passés ensemble, nos routes se sont séparées, lui mettant le cap plein Sud en direction du Mexique puis de l’Amérique Centrale, commençant du même coup son aventure planétaire, moi prenant la route plein Nord en direction de San Francisco puis de New York pour terminer la mienne.
Mon voyage touchant bientôt à sa fin, j’en profite pour vous passer l’adresse de sa page facebook, pour que vous puissiez continuer de rêver même une fois mon périple terminé : n’hésitez pas à le liker et à le suivre régulièrement. Il n’a pas de blog pour l’instant mais je compte sur vous lui mettre la pression pour en commencer un dès que possible. N’hésitez pas non plus à lui mettre la pression si le rythme des postages de photos et de ses mises à jour n’est pas assez soutenu 😉

Similar Posts

Leave a Reply

Your email address will not be published.