Après être allé faire le groupie et avoir découvert l’intimité des stars de Hollywood (dans un van, et derrière leurs haies de 4m), je me suis dit que cela serait encore plus intéressant de voir où elles travaillent. Et quoi de mieux que d’aller visiter des studios de cinéma pour me faire une idée.

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, les studios d’Hollywood ne se trouvent pas à Hollywood, mais à une trentaine de minutes de là, à Burbank. Plusieurs majors proposent des visites de leurs locaux, les plus populaires étant Universal, Warner Bros et la Paramount. La première tâche est de choisir quel studio visiter, et cela n’est pas aussi simple que l’on pourrait le croire; en fait cela dépend de ce que l’on veut y découvrir.

Universal a choisi l’option: amusement park. Les visiteurs se promènent dans un immense parc d’attractions. Ils sont entrainés dans une multitude de manèges, qui reprennent certains des trucages utilisés dans la réalisation des blockbustters les plus célèbres. Le problème d’après moi, c’est que ce n’est pas une visite des studios mais plus une après midi dans un parc à thème. Le shopping et l’achat de souvenirs font partie intégrante de l’expérience puisqu’une rue complète de l’Universal Studio est dédiée aux magasins de souvenirs.

Warner Bros et la Paramount permettent, elles, d’entrer dans leurs studios et de réellement passer de l’autre côté du décor. Le choix entre les deux est difficile et après avoir passé deux heures à lire des revues sur Internet, mon choix s’est finalement porté sur la Warner Bros. Le principal avantage de WB est de disposer des plus larges décors en plein air au monde.

la célèbre water tower de la Warner
la célèbre water tower de la Warner

L’histoire de la Warner remonte au début du siècle, lorsque 3 frères créent leurs studios sur Sunset Boulevard. Dans les années 30, souhaitant les agrandir et répondre au succès croissant du cinéma, ils déménagent à Burbank. Ils y achètent 45 hectares et y font construire 29 gigantesques hangars qui servent à reconstituer les scènes de nombreux chef d’oeuvres comme Casablanca. Afin de faciliter le tournage d’un nombre croissant de productions, ils reconstruisent en plein air plusieurs blocks de New York, ainsi que ce qui s’apparente à la place principale d’une ville moyenne, où encore des quartiers résidentiels de middle classes américaine.

Passer du film noir et blanc au film en couleur, le succès de la Warner Bros s’amplifie et Casablanca, un film qu’elle a produit, reçoit en 1941 l’Oscar du meilleur film. Les studios continuent de se construire une immense réputation avec des succès dont Un Tramway Nommé Désir (avec Marlon Brando) ou encore Un Rebel Sans Cause (avec James Dean). Aujourd’hui la WB a diversifié son offre en produisant en plus des films pour grand écran, des séries télévisuelles et des talk shows. Leurs plus récents succès incluent Harry Potter, Batman Return, The Big Bang Theory ou encore Cold Case.

Lorsque j’arrive sur place, je prends place à bord d’une voiture électrique. Mon guide est un passionné de cinéma. Après avoir demandé à la dizaine de personnes qui visitent les studios en même temps que moi les films et séries que nous préférons, il modèle son tour selon nos envies. Découvrant que je suis un fan inconditionnel de Urgence (ER en anglais), il prend la direction d’une rue où se dresse la façade d’un immeuble bordé par les rails d’un métro aérien. Lorsqu’il me demande si je reconnais l’endroit, cela me prend quelques secondes avant que je réagisse:

Mais c’est l’entrée principale de l’hôpital Cook County de la série

Emotion…

l'entrée de l'hôpital Cook County de Urgences...
l’entrée de l’hôpital Cook County de Urgences…

Juste au dessus de l’entrée de l’hôpital, de ce que des millions de fans ont pendant 10 saisons pris pour le métro aérien de Chicago. Les décors sont si proches les uns des autres qu’il est difficile d’imaginer comment les scènes ont pu être tournées sans que l’on se doute de rien.

Après une dizaine de minutes à rouler à travers les rues d’un New York reconstitué en fibre de verre, nous nous arrêtons au centre d’une petite ville américaine. L’église, l’hôtel de ville, l’école… tout y est, sauf qu’ici tout n’est qu’illusion. Les bâtiments sont vides et seuls les façades sont là et trompent visiteurs téléspectateurs.

Les studios sont utilisés pour les films et les séries télé produites par la Warner, mais les décors sont aussi loués à d’autres majors ou réalisateurs d’une manière plus ponctuelle. Malgré mon insistance, je ne parviendrais pas à savoir à combien se loue une rue de ce faux New York, mais la fourchette que l’on me donner dépasse les 100 000 dollars la semaine.

Les studios étant en perpétuelle activité, on croise beaucoup d’acteurs en costumes qui traversent les rues tout en fumant une cigarette entre deux prises. En nous rapprochant de l’une des “rues new yorkaises”, le guide nous explique qu’un tournage est en cours, mais qu’il ne peut pas nous en dire plus. Il en a déjà beaucoup trop dit et l’une des demoiselles qui m’accompagne scrute comme moi tout mouvement, permettant de reconnaitre un acteur afin d’identifier le tournage.

Alors que la voiturette de golf dans laquelle nous nous trouvons clignote pour tourner à droite, nous voyons un grand homme manteau gris traverser la rue. Il lève les yeux furtivement juste le temps de reconnaitre Jon Hamm, l’interprète de Don Draper dans la célèbre série Mad Men. Logique finalement lorsque l’on sait que Mad Men l’histoire de publicistes New Yorkais, mais lorsque vous regarderez la prochaine saison, vous vous rappellerez que la rue dans laquelle évoluent les héros de Sterling Cooper se trouve en fait… à Los Angeles.

ce palais de justice vous dit quelque chose? pas étonnant, il apparait dans de nombreuses séries et films dont le blockbuster Philadelphia
ce palais de justice vous dit quelque chose? pas étonnant, il apparait dans de nombreuses séries et films dont le blockbuster Philadelphia

La visite continue dans les soundstages, de gigantesques hangars dans lesquels sont reconstitués des décors temporaires pour des films ou des séries. C’est dans l’un de ces hangars que les très nombreux patients de la série Urgences étaient traités, c’est aussi dans ici que les F•R•I•E•N•D•S  Rachel, Chandler, Phoebe and co ont tourné les 10 saisons du plus mythique des TV show.

un petit capuccino tranquillement installé dans le fauteuil du Central Perk. les décors sont ceux d'origines de la série laissés en l'état du fait de son succès
un petit capuccino tranquillement installé dans le fauteuil du Central Perk. les décors sont ceux d’origines de la série laissés en l’état du fait de son succès

Aujourd’hui les hangars sont occupés par les décors d’autres show dont “The Mentalist” ou du “Big Bang Theory” qui sont tournés sur place. Afin de ne pas tuer le suspense des prochaine saison, nous ne sommes pas autorisés à prendre des photos lorsque nous traversons les stages.

Après être ressortis de la maison du Mentalist, nous nous dirigeons vers le garage de la Warner. Un garage fort intéressant, puisque c’est ici que sont conservés la plupart des véhicules des superproductions réalisées par la Warner. A peine entré, je reconnais la Gran Tourino de Clint Eastwood; à coté d’elle, la Ford Anglia d’Harry Potter. Mais le clou du spectacle est… la Batmobile. Construite de toutes pièces pour les besoins du film, elle a couté la modique somme de 1 million de dollars; une belle somme surtout lorsque l’on sait qu’elle ne dépasse pas les 70 km/h. Voir cette mythique voiture est impressionnant mais sortie du contexte du film, sans la poussière, les contreplongée et les scènes d’action, elle fait terriblement fake.

IMG_4657_test
la “vraie” Batmobile

Au final la visite des studios Warner est passionnante. Loin d’être le parc d’attractions que je craignais, nous sommes au contraire de simples visiteurs au milieu d’une immense usine à faire des films. La Warner produisant énormément des succès sur grands et petits écrans, se promener à travers les studios est d’autant plus intéressant que l’on reconnait facilement ça et là des décors utilisés dans certaines des scènes de nos films ou séries préférés.
Certes il faut débourser pour une visite de deux heures 50 dollars, mais l’investissement en vaut largement la peine. Ce n’est pas tous les jours que l’on passe de l’autre côté du décor!

Et pan, un pelle-mêle 

IMG_4591_test
Similar Posts

9 Comments

  1. La moto de Robin?!! C’est celle la dans les photos?
    J’avoue qu’en lisant ton article je vois ces studios d’un autre oeil car je pensais aussi aux parcs d’attractions comme il y a egalement a Paris a Marne la Vallee.
    J’aurai aussi choisi la Warner Bros – Looney Tunes oblige 😉

  2. La moto de Robin?!! C’est celle la dans les photos?
    J’avoue qu’en lisant ton article je vois ces studios d’un autre oeil car je pensais aussi aux parcs d’attractions comme il y a egalement a Paris a Marne la Vallee.
    J’aurai aussi choisi la Warner Bros – Looney Tunes oblige 😉

  3. Je pars pour un voyage de 15 jours en mars dans l ouest Americain et mes 3 dernier jours seront à los Angeles. Je souhaite visiter le Warner bros studio et l universal studio. Vu la période, j ai cru comprendre que pour l universal studio, je n ai pas besoin de prendre les billets à l avance, le guichet suffira. Par contre, pour Warner bros studio, j ai cru comprendre qu il fallait réserver à l avance.. pourriez vous m eclairez la dessus?

  4. Je pars pour un voyage de 15 jours en mars dans l ouest Americain et mes 3 dernier jours seront à los Angeles. Je souhaite visiter le Warner bros studio et l universal studio. Vu la période, j ai cru comprendre que pour l universal studio, je n ai pas besoin de prendre les billets à l avance, le guichet suffira. Par contre, pour Warner bros studio, j ai cru comprendre qu il fallait réserver à l avance.. pourriez vous m eclairez la dessus?

    1. Bonjour,
      J’avais réservé en avance mes billets pour la Warner via leur site internet qui indique aussi les disponibilités. Si vous n’avez que 15 jours, c’est le plus simple et surtout le plus sûr pour être certain d’accéder à leurs studios.
      Warner propose une véritable visite de ses studios tandis qu’Universal propose l’accès à une sorte de parc d’attraction géant dont le thème est le cinéma. De par la nature même de la visite, les places chez Warner sont beaucoup plus limitées puisque vous vous promenez véritablement à travers les décors de films et de séries.

  5. Salut Zetoune ! Une question me taraude. Dans le tour des studios, est-ce qu’on peut s’arrêter et avoir le temps de photographier la maison de la série Bewitched (Ma sorcière bien aimée)?
    Merci !

  6. Salut Zetoune ! Une question me taraude. Dans le tour des studios, est-ce qu’on peut s’arrêter et avoir le temps de photographier la maison de la série Bewitched (Ma sorcière bien aimée)?
    Merci !

    1. @Benoit: écoutes, je n’ai moi-même pas vu cette maison mais lorsque tu arrives sur place, le guide te demande les séries et les films que tu préfères et modèle son tour en fonction de ce que tu veux voir. Si la maison de Bewitched se trouve là-bas (ce que je ne peux pas t’assurer), alors tu la verras

  7. Merci pour la réponse et tes explications (et au passage pour l’article intéressant) ! Oui oui, elle y est située, non loin de la fontaine de “friends” et de la piscine. Je ne savais pas que la visite était un peu “à la carte” selon les goûts des participants. C’est cool 🙂

Leave a Reply

Your email address will not be published.