Au cours de ma remontée du Vietnam du Sud au Nord et après avoir quitté la magnifique Hoi An en proie aux inondations, c’est vers l’ancienne capitale impériale de Hue que j’ai mis le cap. Hue fut la capitale du Vietnam pendant presque 150 ans. Ce n’est qu’en 1945 avec la prise du pouvoir par les communistes que le centre politique du pays fut transféré à Hanoi.

tombe de l’empereur Thu Duc

Les habitants de Hue ont la réputation d’être élégants et cultivés, et une croyance populaire avance que l’immense majorité d’entre eux sont de descendance aristocratique. La ville, qui est traversée par une rivière portant le doux nom de “rivière des parfums” abrite plusieurs tombeaux d’empereurs. Loin de ne comprendre qu’une tombe, ils sont des complexes immenses comprenant des temples, des palais et des jardins, où l’empereur aimait à se promener de son vivant. Durant mon passage c’est le tombeaux de Thu Duc, qui se trouve dans les environs de la ville que j’ai choisi de visiter et je n’ai pas été déçu du déplacement.

La majorité des touristes de passage sur Hue viennent pour visiter l’ancienne cité impériale. Je n’ai pas dérogé à la règle, et j’ai moi aussi payé mes 55 000 dongs (~3 euros) pour entrer dans l’enceinte fortifiée de l’ancienne demeure des empereurs Nguyen. Le moins que l’on puisse dire c’est que c’est spacieux: 2 km2 qui inclut la cité interdite (notion empruntée aux Chinois), la zone strictement réservée à l’empereur et à ses femmes. Ce n’est plus le cas aujourd’hui, c’est d’ailleurs difficile de se rendre compte que l’on se trouve dans cette zone réservée, car il n’en reste plus grand chose. En fait il ne reste plus grand chose de la cité impériale tout entière, du fait du passage des Français, ou plutôt de leur armée, suivi de près par celui des avions de l’US Air Force, qui ont réduit en poussière la plupart des bâtiments. Plus grand chose sur place sur lequel s’extasier à part quelques pans de murs branlants et une dizaine de bâtiments en cours de reconstruction. Ah non, une chose quand même que j’ai failli oublier: un terrain de tennis qui avait été construit par le dernier Empereur Bao Dai et qui est la première chose que le nouveau gouvernement communiste vietnamien a choisi de restaurer. Je ne suis pas certain l’intérêt architectural de ce cours de tennis, mais c’est sans doute un bon moyen de montrer à quel point le dernier empereur était loin des problèmes de ces sujets.

Le reste de la ville de Hue ne présente que peu d’intérêt. Mise à part une franche rigolade en “boite de nuit” un soir, les gens qui envahissent l’immense ghetto touristique de la ville où les jeunes routards du monde entier viennent s’entasser pour manger des banana pancakes, boire de la bière et trouver des filles pour faire boom boom (comme disent de manière illustrée les chauffeurs de moto taxi…)…  m’ont vite tapé sur les nerfs.
Alors plutôt que de vous parler des bars à touristes, du gout des pancakes des restaus recommandés par le lonely planet ou encore des boutiques de souvenirs, plutôt que de m’énerver sur mon clavier à commenter les agissements des insupportables tuk tuk drivers, ou d’éructer sur les jeunes australiens, écossais ou autres gallois qui se comportent à l’autre bout du monde comme ils n’oseraient pas le faire même en rêve chez eux,  je préfère vous proposer une video à placer dans la rubrique “et pendant ce temps là”. La séquence a été filmée devant la porte principale de la cité impériale. A défaut de vous montrer les merveilleux bâtiments qui n’existent plus, je vous propose de vous mettre dans l’ambiance d’une sortie de bureau au Vietnam. 

Similar Posts

8 Comments

  1. Hue !!!
    Quel beau rappel de l’histoire !
    Quel doux nom pour la rivière !
    Quelle vie bruyante et agitée !
    Merci et bises de ton Idole.

  2. Hue !!!
    Quel beau rappel de l’histoire !
    Quel doux nom pour la rivière !
    Quelle vie bruyante et agitée !
    Merci et bises de ton Idole.

  3. Tres intéressant – des trésors du passe qui résonnent comme des mythes pour nous alors que l’on a participe a leur disparition…

  4. Tres intéressant – des trésors du passe qui résonnent comme des mythes pour nous alors que l’on a participe a leur disparition…

  5. Merci pour se beau voyage bise

    1. @Dom: très heureux d’avoir pu vous faire voyager 🙂

  6. Merci pour se beau voyage bise

    1. @Dom: très heureux d’avoir pu vous faire voyager 🙂

Leave a Reply

Your email address will not be published.