Les 30 jours de visa que j’avais obtenus lors de mon arrivée en Thaïlande touchant à leur fin, il fallait que je sorte du territoire. N’étant pas certain que 30 jours supplémentaires me suffiraient pour boucler mon escapade thaïlandaise, j’ai choisi de faire la demande d’un visa touristique de 60 jours. La principale différence  résidant dans le fait que pour faire cette demande, il faut se rendre dans une ambassade thaïe. Au passage il faut leur faire cadeaux de 30 dollars pour qu’ils expédient la paperasse en 1 journée. Les rouages sont bien rodés ; ici ce n’est pas comme au loto : à tous les coups on gagne. Oui mais voilà, pour participer il faut sortir de Thaïlande.

De nombreuses agences de voyages  thaïlandaises se sont spécialisées dans ce business. Elles lui ont même donné un nom : le visa run. Le principe est simple, elles vous envoient dans un pays voisin où il y a un consulat thaï, et où,  l’expérience à montrer qu’obtenir un visa était facile et rapide. Le dit consulat détenant le titre du « plus souple en terme de délivrance des visas » change régulièrement, mais heureusement, les agences sont bien renseignées. Moyennement une commission, elles vous fournissent un billet aller/retour en bus ou avion, une nuit dans un hôtel le plus proche possible du consulat, et une notice explicative qui détaille tous les papiers dont vous avez besoin pour obtenir le précieux sésame.

A la date de juin 2011, le consulat thaï le plus souple est celui du Laos. Problème, , le Laos figure déjà sur mon itinéraire, mais pas pour tout de suite. Ca m’embête de griller une étape juste pour faire renouveler un visa. Plutôt que de faire un aller/retour express, autant transformer cette obligation de visa en une opportunité…
Facile à dire, mais comment ?

En réfléchissant un peu (ca ne m’arrive plus trop souvent ces derniers temps…), je me dis que je pourrais profiter de l’occasion pour aller visiter un pays qui ne faisait pas parti de mes plans initiaux. Et en regardant une carte, la lumière jaillit soudain: la Birmanie ! Elle ne faisait pas partie de mon itinéraire car les autorités ne laissent entrer les étrangers que s’ils arrivent par les airs.

Après quelques vérifications faites grâce à mon meilleur ami Google, je confirme qu’il y a bien une ambassade thaïe à Yagoon, et je trouve même le blog d’un français qui y a fait  renouveler son visa avec succès il y a quelques mois. Bingo !

Une visite sur le site d’Air Asia et 60 euros aller/retour de billet d’avion plus tard, je me frotte les mains : un pays de plus à découvrir. Tout le monde m’en a dit le plus grand bien. Les locaux sont apparemment charmants, le pays magnifique, et les touristes encore assez peu nombreux.  Cela ne pouvait pas mieux tomber.
Il ne reste plus qu’à m’acheter un guide et à faire mon sac, et c’est parti !

Similar Posts

12 Comments

  1. […] Elle est très fréquentée par les touristes : la moitié d’entre eux sont des curieux qui veulent voir à quoi ressemble l’infâme triangle d’or. Cet endroit mythique à l’intersection de la Birmanie, du Laos et de la Thaïlande est réputé pour fournir plus de la moitié de la production d’opium du monde. L’autre moitié est sur place pour effectuer un visa run (mon article précèdent si vous avez oublié ce que c’est). […]

  2. […] Elle est très fréquentée par les touristes : la moitié d’entre eux sont des curieux qui veulent voir à quoi ressemble l’infâme triangle d’or. Cet endroit mythique à l’intersection de la Birmanie, du Laos et de la Thaïlande est réputé pour fournir plus de la moitié de la production d’opium du monde. L’autre moitié est sur place pour effectuer un visa run (mon article précèdent si vous avez oublié ce que c’est). […]

  3. Salut Anto, je viens de découvrir ton site qui regorge d’infos utiles et les articles sont hyper détaillés, merci à toi !
    Je vis actuellement en Chine et je prévois d’aller vivre quelques mois en Thailande dès le mois d’avril, malheureusement ici en Chine je ne me suis vu accorder qu’un visa simple entrée de 3 mois. Par conséquent au mois de juillet je suis bon pour aller faire un tour dans un pays limitrophe et refaire une demande de visa… J’aimerais vraiment avoir un double entrée (2 fois 2 mois avec 2 extensions de 1 mois possibles), penses-tu que ça soit possible après un simple entrée ?
    J’hésite aussi entre le Laos, le Cambodge et la Birmanie pour ça (j’ai déjà visité la Malaisie l’année dernière donc j’aimerais varier). Quel serait le consulat le plus à même de délivrer un double-entrée entre Vientiane, Savannakhet, Phnom Penh, et Yangon ? J’aimerais en profiter pour visiter le pays en question durant quelques jours, lequel t’a le plus marqué ?
    Merci pour ta réponse et bonne continuation à toi en France (j’ai cru voir que tu étais rentré au bercail récemment 😉 ) !

    1. @Sylvain: Hello et merci pour ton message et tes encouragements pour mon blog. Pour ce qui est d’aller vivre en Thailande je ne peux que t’y encourager. C’est un pays que j’ai beaucoup aimé, où tout y est facile et où les locaux sont charmants. Pour ce qui est de ton visa en Thailande, si tu as la nationalité française, je ne vois pas le problème que cela pose. Tu arrives avec ton visa de trois mois et tu fais des visas run dès que tu n’as plus de temps sur le visa. A chaque visa tu peux récupérer un mois directement à la frontière où 3 mois si tu passes par une ambassade Thaie. Le tour est joué; certes tu perds une journée à chaque fois mais c’est pas bien méchant ni bien cher. Pour ce qui est des visas run: ca dépend d’où tu te baseras en Thailande mais depuis Bangkok le plus simple et certainement le Cambodge. Tu as une multitude d’agences qui sont spécialisées la dedans. Ils prennent une petite commission et s’occupent de tout: billets, plaquette descriptive et tout le baratin. Si tu vas à Ko Sam Road qui est le quartier général des backpackers à BK, tu trouveras sans aucune difficulté des gens pour t’aider (moyennant quelques dollars) dans tes démarches.
      Ensuite quittes à faire un visa run, je ne peux que t’encourager à aller jeter un coup d’oeil à la Birmanie, le joyaux de l’Asie du Sud Est qui risque de changer à jamais avec son ouverture de plus en plus grande au tourisme.C’est un pays qui te laissera des traces, où que tu ailles et encore plus si tu parviens à sortir des sentiers touristiques (qui restent somptueux). Je t’encourage à jeter un oeil aux nombreux articles que j’ai écris sur le sujet, et n’hésites pas à revenir si tu as des questions (y compris par mail).
      J’espère que ca t’éclaire un peu. Enfin je te confirme que je suis rentrer au bercail. Pour combien de temps, personne ne le sait mais j’y suis en ce moment avec une bonne connexion à internet alors profites en si tu as des questions 🙂

  4. Salut Anto, je viens de découvrir ton site qui regorge d’infos utiles et les articles sont hyper détaillés, merci à toi !
    Je vis actuellement en Chine et je prévois d’aller vivre quelques mois en Thailande dès le mois d’avril, malheureusement ici en Chine je ne me suis vu accorder qu’un visa simple entrée de 3 mois. Par conséquent au mois de juillet je suis bon pour aller faire un tour dans un pays limitrophe et refaire une demande de visa… J’aimerais vraiment avoir un double entrée (2 fois 2 mois avec 2 extensions de 1 mois possibles), penses-tu que ça soit possible après un simple entrée ?
    J’hésite aussi entre le Laos, le Cambodge et la Birmanie pour ça (j’ai déjà visité la Malaisie l’année dernière donc j’aimerais varier). Quel serait le consulat le plus à même de délivrer un double-entrée entre Vientiane, Savannakhet, Phnom Penh, et Yangon ? J’aimerais en profiter pour visiter le pays en question durant quelques jours, lequel t’a le plus marqué ?
    Merci pour ta réponse et bonne continuation à toi en France (j’ai cru voir que tu étais rentré au bercail récemment 😉 ) !

    1. @Sylvain: Hello et merci pour ton message et tes encouragements pour mon blog. Pour ce qui est d’aller vivre en Thailande je ne peux que t’y encourager. C’est un pays que j’ai beaucoup aimé, où tout y est facile et où les locaux sont charmants. Pour ce qui est de ton visa en Thailande, si tu as la nationalité française, je ne vois pas le problème que cela pose. Tu arrives avec ton visa de trois mois et tu fais des visas run dès que tu n’as plus de temps sur le visa. A chaque visa tu peux récupérer un mois directement à la frontière où 3 mois si tu passes par une ambassade Thaie. Le tour est joué; certes tu perds une journée à chaque fois mais c’est pas bien méchant ni bien cher. Pour ce qui est des visas run: ca dépend d’où tu te baseras en Thailande mais depuis Bangkok le plus simple et certainement le Cambodge. Tu as une multitude d’agences qui sont spécialisées la dedans. Ils prennent une petite commission et s’occupent de tout: billets, plaquette descriptive et tout le baratin. Si tu vas à Ko Sam Road qui est le quartier général des backpackers à BK, tu trouveras sans aucune difficulté des gens pour t’aider (moyennant quelques dollars) dans tes démarches.
      Ensuite quittes à faire un visa run, je ne peux que t’encourager à aller jeter un coup d’oeil à la Birmanie, le joyaux de l’Asie du Sud Est qui risque de changer à jamais avec son ouverture de plus en plus grande au tourisme.C’est un pays qui te laissera des traces, où que tu ailles et encore plus si tu parviens à sortir des sentiers touristiques (qui restent somptueux). Je t’encourage à jeter un oeil aux nombreux articles que j’ai écris sur le sujet, et n’hésites pas à revenir si tu as des questions (y compris par mail).
      J’espère que ca t’éclaire un peu. Enfin je te confirme que je suis rentrer au bercail. Pour combien de temps, personne ne le sait mais j’y suis en ce moment avec une bonne connexion à internet alors profites en si tu as des questions 🙂

  5. Merci à toi pour cette réponse précise 🙂 C’est vrai que la Birmanie m’intrigue et m’attire, encore plus depuis que j’ai lu tes articles à son sujet. Le sourire des gens malgré la situation politique, les paysages magnifiques…
    Juste une question, tu as fait ton visa pour la Birmanie depuis la Thaïlande ?
    J’ai eu des échos selon lesquels on pouvait maintenant se voir attribuer le visa directement à l’aéroport de Rangoon si l’on prenait un vol “Myanmar Airways” en provenance de Siem Reap ou Phnom Penh, est-ce que tu en as entendu parler ?

  6. Merci à toi pour cette réponse précise 🙂 C’est vrai que la Birmanie m’intrigue et m’attire, encore plus depuis que j’ai lu tes articles à son sujet. Le sourire des gens malgré la situation politique, les paysages magnifiques…
    Juste une question, tu as fait ton visa pour la Birmanie depuis la Thaïlande ?
    J’ai eu des échos selon lesquels on pouvait maintenant se voir attribuer le visa directement à l’aéroport de Rangoon si l’on prenait un vol “Myanmar Airways” en provenance de Siem Reap ou Phnom Penh, est-ce que tu en as entendu parler ?

    1. @Sylvain: oui tu fais le visa pour la Birmanie depuis la Thaïlande. Très facile et très rapide. Ca coute une vingtaine d’euros de tête. Pour ce qui est du visa a l’arrivée, je n’en ai pas entendu parler, mais vu la dynamique d’ouverture ça ne m’étonnerai pas du tout que ça soit possible. Une recherche sur internet te le confirmera rapidement.

  7. Bonjour Anto, je découvre votre aventure avec plaisir.
    Je pars cet été pour un road trip entre Bangkok, le Laos et le Cambodge puis à nouveau Bangkok. Le voyage dure un mois et une semaine, penses tu que je dois prévoir un visa 3 mois ? Car j’ai cru comprendre qu’on ne pouvais obtenir de visa ”gratuit” d’un mois, même étant français, en passant par les frontières terrestres … je suis un peu perdu !
    En tout cas chapeau pour tes exploits, je vais continuer de les découvrir !

  8. Bonjour Anto, je découvre votre aventure avec plaisir.
    Je pars cet été pour un road trip entre Bangkok, le Laos et le Cambodge puis à nouveau Bangkok. Le voyage dure un mois et une semaine, penses tu que je dois prévoir un visa 3 mois ? Car j’ai cru comprendre qu’on ne pouvais obtenir de visa ”gratuit” d’un mois, même étant français, en passant par les frontières terrestres … je suis un peu perdu !
    En tout cas chapeau pour tes exploits, je vais continuer de les découvrir !

    1. Salut Duqduq,
      Si tu y vas un mois et une semaines et que tu navigues entre les pays, cela ne pose pas de problème. A chaque fois que tu re-rentreras en Thailande, tu auras un nouveau visa de un mois.

Leave a Reply

Your email address will not be published.