Une nouvelle et bonne connexion internet (depuis le Kosovo) = un nouvel article rien que pour vous. Cette fois-ci c’est sur la Croatie où nous avons passé 1 semaine.
C’était la toute première pour moi, il est temps de tirer un premier bilan de notre passage dans ce pays. Je le résumerais en une phrase : Croatie, pays de contrastes.

Un contraste géographique d’abord, avec la mer et la montagne à quelques kilomètres l’une de l’autre. Dans les terres des stations de ski accessibles en 45 minutes depuis la capitale; à l’Ouest, la splendide cote croate: une mer turquoise, une multitude de petites criques ; et après 2 jours de pluie sur Zagreb, un soleil bel et bien présent et un 23 degrés à faire pâlir d’envie les pauvres petits parisiens qui doivent se les geler et se rappeler avec nostalgie leurs vacances à Palavas cet été.

 

Un contraste politique aussi : les façades de tous les bâtiments publics affichent fièrement à coté du drapeau croate le drapeau européen. Curieux pour un pays qui ne fait pas parti de l’Union et qui aux dires de tous les Croates que nous avons pu rencontrer, n’a pas particulièrement envie d’y entrer. 

Des contrastes sociaux ensuite. A Zagreb, on passe en tournant la tête de quelques degrés, de la vue de luxueux centres commerciaux, exposant en vitrine les dernières Rolex et autres sacs Vuitton, à des maisons de pierres et de bois où habitent de vieilles mamies qui étendent leurs draps troués à leurs fenêtres.
Contraste aussi entre cette ouverture sur le monde affichée et les relents racistes que l’on peut observer à travers de multiples tags voir certains comportements (saluts nazis entre 2 personnes à Dubrovnik pour se dire bonjour, ca surprend au début, puis ca fait froid dans le dos à la fin…) 

Un contraste dans les esprits enfin, entre un Zagreb, un Split ou un Dubrovnik et les campagnes. Dans les premières la volonté d’avancer et de panser les plaies du tumultueux passé est évidente et réussie. Les traces de la guerre y sont que très peu visibles. Dans les campagnes plus reculées par contre, les maisons éventrées sont si nombreuses qu’on finit presque par s’y habituer, et les portraits 3 x 3 m des anciens généraux s’affichent comme les publicité de Coca Cola sur Time Square.

En résumé un très beau pays,  qui a su promouvoir ses ressources, particulièrement ses ressources touristiques. Résolument ouvert sur le monde,  il essaie avec un succès certain d’avancer et d’écrire une nouvelle page de son histoire. 

Et pour vous mettre l’eau à la bouche, le pêle-mêle des photos que j’ai prises sur place.

IMG 6162
Similar Posts

4 Comments

  1. De retour de vacances… notre petit périple a nous se termine alors que vous continuez a avancer… Thomas, un campeur croisé en Croatie qui aime ce genre de rencontres…
    Bonne route !!!

    1. @Thomas: merci pour ce gentil message. Nous aussi nous aimons ce genre de rencontres parce que c’est elles qui font le voyage. En esperant te recroiser en vrai ou alternativement sur notre site 😉

  2. De retour de vacances… notre petit périple a nous se termine alors que vous continuez a avancer… Thomas, un campeur croisé en Croatie qui aime ce genre de rencontres…
    Bonne route !!!

    1. @Thomas: merci pour ce gentil message. Nous aussi nous aimons ce genre de rencontres parce que c’est elles qui font le voyage. En esperant te recroiser en vrai ou alternativement sur notre site 😉

Leave a Reply

Your email address will not be published.