Après deux jours de manège, la mer se calme enfin. Sur l’écran du salon qui indique notre position en temps réel, nous semblons très proche des côtes antarctiques. Comme la plupart d’entre vous le savent, plus on s’éloigne de l’équateur et plus le rapport jour / nuit se déséquilibre. Lors de mon séjour à Ushuaia, j’avais déjà été stupéfait que la nuit noire ne s’impose pas avant 23h30, et que dès 4h00 du matin, les premières lueurs du jour se dessinent déjà.

Durant les deux jours de traversée du Drake, je me suis rapproché du pôle de 800 kilomètres, et éloigné d’autant de l’équateur. La photo ci-dessus a été prise dans ce contexte là: alors que je finis de diner, je m’installe tranquillement sur le pont (avec un confortable bonnet tout de même) pour regarder le soleil disparaitre lentement derrière le continent blanc. Je dois attendre 22h30 que le spectacle débute, mais quel spectacle… Les couleurs virent du bleu au violet en passant par le rouge et l’orange. La beauté est telle que personne ne parle sur le pont; une beauté qui coupe le souffle et incite presque au mysticisme…

Même une fois l’astre complètement disparu à l’horizon, la nuit ne s’assombrit pas complètement et une lueur persiste tout au long de cette pseudo nuit polaire. C’est la première fois que je suis confronté au jour continu, et aussi fascinant et incroyable que cela puisse être, c’est très dérangeant quand vient l’heure d’aller se coucher. Ce jour continu a d’ailleurs été la cause de la mort par épuisement de plusieurs des premiers explorateurs polaires, qui avaient tendance à repousser leurs limites physiques jusqu’à l’épuisement, perturbé par ce phénomène mal connu.

J+3 depuis mon départ. Demain devrait être un grand jour avec mon premier débarquement sur la péninsule antarctique… si le temps le permet bien entendu…

Similar Posts

8 Comments

  1. Quelle photo !!! Quelles couleurs ! C’est vraiment magnifique. J’ai connu ces jours interminables une année début juillet au nord de la Norvège. Mais ce n’était pas chez les pingouins et c’était la fête toutes les nuits !

  2. Quelle photo !!! Quelles couleurs ! C’est vraiment magnifique. J’ai connu ces jours interminables une année début juillet au nord de la Norvège. Mais ce n’était pas chez les pingouins et c’était la fête toutes les nuits !

  3. Tres beau – plusieurs phenomenes meteorologiques exceptionels peuvent etre admires depuis l’Antartique dont les aurores australes; qui sait si tu y retournes tu auras peut etre l’enorme chance d’en observer une? 😉

    1. Pour ça il faudrait y aller en hiver pour qu’il y est la nuit et c’est pas dans les plans pour l’instant. Pas observable en été lorsqu’il fait 24/24 de jour 😉

  4. Habitués aux beaux couchers de soleil, j’avoue que cela est grandiose, ces couleurs inattendues…vraiment scotchant.

  5. Habitués aux beaux couchers de soleil, j’avoue que cela est grandiose, ces couleurs inattendues…vraiment scotchant.

    1. indeed

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *