Les premiers jours en Antarctique, on ne peut qu’être émerveillé par les adorables happy feets qui sont absolument partout. En escadrilles, il passent à côté du bateau en revenant de leur longue et lointaine partie de pêche. Lorsque nous débarquons sur la terre ferme, ils sont encore plus omniprésents, ils vivent en groupes au sein d’immenses colonies de plusieurs milliers de couples.

Comme si cela ne suffisait pas, ces curieux oiseaux avec des ailes mais qui ne volent pas, on les trouve aussi sur d’énorme icebergs à la dérive. Pas stressés pour un sous.

L’Antarctique compte tellement de pingouins, qu’après plusieurs jours passés sur place, on finit par ne plus s’étonner d’en observer à seulement quelques mètres de nous. La meilleure preuve que l’on peut s’habituer à tout. J’ai la chance d’être sur place durant la période des naissances. Dans toutes les colonies, les parents ont leurs petits serrés contre eux et les scènes du quotidien pingouins sont toujours ultra attendrissante: entre la mère qui nourrit son bébé par régurgitation où le père qui se bat avec un skua vicieux qui essaie  d’attaquer sa progéniture, on ne peut pas vraiment se lasser d’observer ces amusantes créatures.

Cerise sur le gateau de l’émerveillement, la démarche si particulière et si amusante de ces drôles d’oiseaux. Si agiles sous l’eau, si maladroits et hésitants sur terre. J’ai eu beau regarder des centaines de milliers de ces pingouins, supporter en silence leur odeur et leur manque d’hygiène criant (l’un m’a littéralement chié sur les bottes!), je ne me suis jamais lassé de rire en les regardant. D’ailleurs il suffit de regarder le nombre de photos d’eux que j’ai pris pour comprendre qu’ils n’ont jamais cessé de m’amuser.

Et en bonus, quelques vidéos pour les observer à l’oeuvre

 

Similar Posts

3 Comments

  1. Quelle merveille cette période des naissances !!!Des pingouins,toujours des pingouins … Tu marches comme un pingouin, tu penses comme un pingouin … Tu ne seras pas dépaysé à ton retour !!!!!!!!!!!!!!!

  2. Les videos?!!!

    1. On their ways… slowly

Leave a Reply

Your email address will not be published.