30 : c’est le nombre de kilomètres de route bitumée dont je peux profiter après avoir quitté Chalten. Au kilomètre 30 et après un panneau de signalisation “final del pavimento”,  l’asphalte s’arrête brusquement et laisse place aux graviers et à la poussière. Le fun de la célèbre Carreta Austral, qui s’étend sur 1259 kilomètres jusqu’à Villa O’Higghins son terminus, peut maintenant commencer.
A peine le panneau franchi, la séance de tape cul commence mais heureusement, la beauté des paysages faits de forêts denses, de lacs et de cascades, mais surtout de superbes et d’innombrables pics enneigés me permettent de faire abstraction de mes douleurs au postérieur. Ici dans sur la partie ouest de la Patagonie, ce que j’appellerai par la suite la Patagonie chilienne, l’eau est partout.
Et le mieux c’est que l’eau en Patagonie chilienne se trouve sous forme : liquide avec tous les rios, ruisseaux et autres cascades, vapeurs avec les incroyables nuages qui se forment en cours de la journée du fait de l’évaporation de la neige sur les sommets, mais surtout solide. Et c’est justement sous cette forme solide que je vous propose de découvrir la première rencontre  extraordinaire que j’ai faite sur place.

Cette rencontre, c’est celle du Ventisquero Colgante qui veut littéralement dire glacier suspendu. Un peu prétentieux pour un glacier de porter ce nom, d’autant qu’il est loin d’être le seul glacier suspendu sur Terre. C’est aussi ce que je me suis dit pendant les deux heures de marche qui m’ont permis de faire sa connaissance me permettent de m’en approcher au plus prés. La rencontre avec ce géant perché 200 mètres au dessus d’un piton rocheux est impressionnante. Deux cascades l’entourent tandis qu’il laisse régulièrement tomber de sa robe bleue immaculée d’énormes séracs de glace qui viennent s’écraser sur les rochers en contre bas dans un fracas terrifiant.
C’est justement le bruit de la chute de l’un de ces séracs qui m’a tiré de ma léthargie alors que je mangeais mon picnic. Mais une fois de plus petits chanceux, mon appareil photo lui ne somnolait pas et enregistrait la scène, alors c’est parti pour la vidéo. Avec moi c’est tous les jours Noel!

Similar Posts

1 Comment

  1. Vraiment impressionnant, ce grand fracas glace les os!
    Beaucoup de glaciers sont voues a disparaitre malheureusement…

Leave a Reply

Your email address will not be published.