Quitter le Kosovo a été dur tant nous avons aime ce pays et ses habitants, mais il fallait bien continuer notre route si on voulait boucler les 57000 kilomètres restant pour faire le tour du globe. On a donc repris la route direction la Grèce.

Bujar, le motard kosovar que nous vous avons déjà présenté nous a conseille une route. Nous la suivant et ne le regrettons pas. C’est une belle route de montagne qui permet de rejoindre la Grèce en traversant le Kosovo et la Macédoine par des belles routes de montagne. La route tourne a souhait est magnifique jusqu’au poste frontière Kosovo/Macédoine.

Il se trouve perdu au milieu de la campagne. La sortie du Kosovo se fait dans un anglais parfait avec de douaniers charmant. Yak entre en Macédoine après que le douanier lui est demande si il était Nicolas Sarkozy. Nous n’avons pas réussi a déterminer si il était myope ou juste peu physionomiste.

La seule chose qu’on a pu confirmer c’est qu’il n’était pas daltonien. Il a parfaitement vu que mon papier d’assurance n’était pas vert et m’a refuse l’entrée. Seul problème le poste frontière est très isole et il n’est pas possible d’acheter une assurance temporaire la bas. Apres avoir essaye de négocier puis de monnayer mon passage, je me rend a l’évidence : le chef a décidé que je ne passerai… je ne passerai donc pas.

Seule solution relier le gros poste frontière à 17 kilomètre d’ici via une piste « un peu endommagée ». Le chemin par la route fait plus de 60 kms, et on a des GS non ?!?

Yak rerentre au Kosovo après son éphémère passage (5 minutes, montre en main) en Macédoine et nous prenons la piste qu’on nous conseille. Elle longe parfaitement la ligne frontière et est dans un état des plus catastrophique qui nous bride à 20 km/h. Apres avoir traversé plusieurs villages, s’être fait rattraper par un Papy tout hurlant parce que nous nous étions trompé de chemin et prenions la direction d’une route minée (authentique…), puis avoir emprunté une route en construction, devant nous faufiler au milieu des camions et des Caterpillar, nous finissons au fameux poste frontière . J’achete ce ^% » !! de papier vert. C’est le plus cher depuis le début de notre aventure : 50 euros / 1 semaine – du vol, mais au moins nous pouvons entrer en Macédoine. Et un pays de plus !
L’entrée dans le pays fut difficile mais la traversée se fait sans souci. Autoroute vitesse bloquée a 130 km/h. Rien de plus à déclarer.

1 Comment

  1. Alors premiere experience ‘cross’ depuis votre depart?
    Pas d’arbre approche de tres voir trop pres?
    Avec le poids du materiel et des sacs ca doit faire une sacre difference! Enfin you made it, so the show must go on!

Leave a Reply

Your email address will not be published.